CONNEXION

INSCRIPTION

créer un compte

rapide et gratuit !

Nouveautés en préparation ajoute glapatsnap sur ton snapchat !

Rejoins Glapatate sur Twitter Rejoins Glapatate sur Snapchat Rejoins Glapatate sur Facebook

connexion

annuler

Ce site utilise des cookies pour une navigation optimale et des cookies tiers pour une expérience personnalisée.

Rédigé par zendance

zendance

1 post | rank 3

17 juin 2008 à 02:18

Slt a tOus !! ce forum est une vraiie benediction je suiiis un jeune gay et je pensaiis justement O mOoment de mon comiig Out je me demendaiii si un jOour je seraii capable de le faiire et meme si je trouvaii la force comment je devrai m'y prendre !! grace a ce forum et ce sujet tous s'est eclaircii ( un peu comme dans les dessins animes ou voi apparaitre au dessu des personnage une ampoule :lol bref ici j'aii trouver des temoignages les un plu originaux ke les autres des histoiires telment uniik des moment embarassant mais aussi des moment de joie !!! depuis j'ai telment de choix ki se presente a mOi ke du coup je ne saiis plus trop comment me decider pttr ke je leur laiisserai un message comme certain ensuite je dormiraii peper sans penser au lendemain !! pttr ke j'amenerai ma mere voir des amis a moi ou en boite de nuit !!! mais ce n'est pas le plus important j'aimerai juste tirer mon chapo a celuii ki a eu ce sujet en tete !! et biensur remercier tous ceux ki ont temoignè car meme si pour eux c'est kelk minute d'attention et un moment de nostalgie pour nous la nouvelle generation (facon de parler !!) c'est un moyen d'avoir plein d'idèe et d'eviter des moments de honte et d'embarassement;de faiire le bon choix;d'aprendre des erreus des uns et des autres comme j'aii di o debu c'est une benediction !!! encore mercii Ps : fo pas faiire attention o faute d'orth j'ecris viite !!
——

La richesse est dans la difference

Rédigé par FAQ2QAF

FAQ2QAF

10 post | rank 3

29 juin 2008 à 18:38

Pour ma part, mon coming out aura été presque parfaitement contrôlé du début à la fin. Juste avant de les lister, je vais vous situer le décor.

C'était l'année dernière, j'étais en Terminale et vraiment dans une période très très noire, amoureux d'un hétéro de ma classe. Vous n'imaginez pas la puissance qu'il avait sur moi: un sourire de sa part faisait de moi le plus heureux des hommes, une engeulade ou un vent me déchiraient le coeur, et voilà que jme retrouvais à caresser mes veines avec des ciseaux en me disant "Vas-y!". Bref, ce fut la période la plus douloureuse et la plus morbide de toute mon existence. Mais heureusement, j'ai eu l'intelligence (sans prétention) d'aller sur des forums et des sites gays pour chercher de l'aide, et je peux vous dire que ça m'a donné une bouffée d'espoir inestimable. Je me suis raccroché à l'espoir de sortir de cette mauvaise passe si commune aux homos pour trouver le bonheur, et j'ai réussi à survivre à cet amour si déchirant.

Les conseils que je lisais convergeaient tous vers la même idée: ne pas rester seul, en parler à quelqu'un de confiance, ce que je fis. J'ai commencé par ma soeur cadette, bi exubérante et pleine d'humour. C'était dans une chambre de l'appart à ma grand mère, pour l'épiphanie. On regardait "Plus belle la vie" et on est tombés sur le couple "Thomas-Nicolas" (qui m'avait d'ailleurs poussé à regarder la série). Et là je dis: "ah bah tiens, c'est eux dont tu parlais à table".
Ma soeur se tourne vers moi, avec un grand sourire "Jérémy?"
-Oui?
-Tu serais pas...
Elle hoche la tête avec avidité. J'étais mort de trouille, mais je savais que s'il existait une personne à qui je pouvais le dire sans crainte, c'était bien elle. Ce que j'ai fait. Elle a éclaté de rire et n'a pas arrêté de hurler "OUI OUI!!! JE LE SAVAIS!!! OH SUPER J'AI GAGNE MON PARI!!!" Sur le coup j'ai flippé, et elle me demande si elle peut pas téléphoner à sa petite amie pour lui annoncer la nouvelle. J'ai d'abord refusé, car je ne voulais pas trop passer pour la nouvelle attraction de Pédéland. Ma soeur m'expliqua qu'elle avait eu de sérieux doutes en m'entendant me précipiter derrière elle quand elle regardait le concert de Mylène, avec les Los Vivancos (danseurs espagnols d'une beauté à réveiller les morts). Et moi qui croyais être discret!!!

Quelques semaines plus tard, c'est à mon autre soeur que je le dis, en sortant de la douche. Elle me dis que je suis pas mal foutu du tout, et je réponds
"Pfff!! C'est gentil de ta part, mais c'est pas de ta bouche que j'aimerais l'entendre dire.
-Tu as quelqu'un en tête?"
Je lui réponds. C'en ai suivi une discussion de cinq heures, alors que j'avais cours le lendemain. Je lui ai tout raconté, depuis quand je connaissais ce garçon, ce que j'aimais (et aime encore) chez lui, et tout ce que j'en bavais.

Le lendemain, elle vient me voir et me dis que ma mère avait entendu qu'on avait beaucoup discutté, et fondu en larmes parce qu'elle était morte d'inquiétude pour moi: apparemment toute la famille avait remarqué que j'étais au bord du gouffre. Elle me dit que je devrais lui parler pour la rassurer, parce que sinon, j'allais l'entraîner dans ma chute. Le mercredi suivant, en sortant tout content d'un cours de philo, après avoir rigolé avec mon amour (rien que ça suffisait pour me rendre heureux), je montai dans la voiture et ma mère me dit:
"Tu m'as l'air bien joyeux
-Merci.
-J'avais perdu l'habitude."
Je lui explique que je n'allais pas très bien, problème de coeur, elle me demande "Garçon ou fille?". Surpris un temps, je lui réponds. Elle a un peu pleuré ce jour-là.

Bon je vais m'arrêter à ça, sauf si vous voulez la suite, parce que sinon, je vais en avoir pour des heures. Toujours est-il que je n'ai jamais été aussi complice de toute ma vie avec les membres de ma famille et mes amis auprès desquels j'ai fait mon CO. Sorti de la dépression, mais toujours solitaire et en manque d'amour, j'ai très rapidement confirmé les rumeurs qui couraient sur moi en prépa, comme quoi j'aurais flashé sur un mec de ma classe. Tout le monde est au courant dans ma prépa, et ça m'a vallu pas mal de fous rires et une ambiance chaude en boite de nuit (les hétéros peuvent être plus pédés que les homos eux-mêmes, à bon entendeur).

Je ne cesse d'ailleurs d'espérer que l'école d'ingé dans laquelle je serais sans doute l'année prochaine sera aussi gay-friendly, car maintenant, je ne me cache plus, et les gens savent très rapidement ce que je préfère (commentaires du genre "Ah c'est tellement homoérotique", "Un garçon avec une fille, ça fait froid dans le dos", "Ah non, il va encore croire que je le drague, à ce rythme là, ça sera carrément du harcèlement"...). Bref, le placard est derrière moi, et je n'y re-tour-ne-rai pas. Et pour ceux qui voudraient en sortir, je n'ai qu'un conseil à vous donner: ne le faites que si vous en avez envie, que si vous vous sentez frustré de ne pas pouvoir parler librement (de garçons, de discrimination ou de sida...) à vos proches. Faites-le comme vous le sentez, cool, naturel, essayez si possible de le caser dans une conversation appropriée; vous restez ainsi maîtres du jeu, alors que si vou convoquez toute la tribune, la dramatisation peut avoir l'effet indésiré (il culpabilise, il souffre de sa condition, c'est grave, il faut le soigner).

Bon, fin du roman, bises à tous, et bon courage à ceux qui aimeraient franchir le pas.
——

cadette22

1 post | rank

2 juillet 2008 à 00:43

Mon coming out je n'aurai pas du le faire en étant célibataire car je leur ai dit que j'étais bi-sexuelle est donc pour eux ca voulait dire ke je me cherchais, que ca n'étai qu'une passade alors que si j'avais été ac une une petite amie cela aurait été plus concret... Je me suis trop précipitée, j'avais l'impression de ne pas être moi, c'est pour ca que je l'ai fait, donc si je devais le refaire, ca serait avec une petite amie...
——

Rédigé par TarTiflett

TarTiflett

13 post | rank 3

15 juillet 2008 à 22:20

Moi j'ai laissé courir les rumeurs...

Beaucoup m'ont laissé tomber, seuls les vrais amis sont restés, eh ben je suis bien content de l'avoir fait, maintenant mes amis sont encore plus proches de moi, et les homophobes restent loin...

Seul problème : le harcèlement.

C'est tellement courageux d'appeler en anonyme pour m'injurier et de rayer mon scooter...
——

Ce qui ne va pas dans ce monde, c'est que nous dépensons un fric que nous n'avons pas pour acheter des objets dont nous n'avont pas besoin, afin d'impressionner des gens que nous n'aimons pas.

Rédigé par Misaki

Misaki

9 post | rank 4

30 mars 2009 à 17:00

Les gars c'est fou comme vous êtes inventifs (et courageux quand même hein)

Pour mes amis :
Pour mes amis pas vraiment de problème étant donné que je sortais à l'époque avec un ami commun déjà reconnu comme bi. On a juste eu à leur dire "écoutez les ami(e)s, on sort ensemble!" et ils étaient plutot content pour nous ^^
Depuis il y a qu'avec eux que je me lache vraiment...

Pour ma soeur :
Ma soeur s'est rendu compte que j'allai pas bien un jour ou je m'étai (un peu plus que )disputé avec mon copain. Elle a été vexée que je veuille rien lui dire.

Un peu plus tard, elle surprend une conversation téléphonique avec mon copain, un petit je t'aime... Elle me demande " c'est qui?" Je ne lui répond pas. Encore une fois elle était très véxée.

Enfin j'ai le malheur de laisser sur Face un petit tu me manques dans la case "exprimez vous", en oubliant que ma soeur et son copain étaient dans mes contacts... Elle déboule dans ma chambre en me disant "Mais c'est qui put*** Mika, tu dis tout à tes amis et tu me confis plus rien! Tu me fais plus confiance ou quoi?" Puis comme je ne lui répond pas elle s'en va dans sa chambre en claquant la porte. Alors dans un élan de courage je suis allé dans sa chambre en lui disant
" -Tu sais si je te dis pas le nom c'est que j'ai une bonne raison... C'est un peu spécial...
-Qu'est qu'y a c'est une vieille ? une prof? c'est qui?
- Tu sais je sais pas si tu as remarqué mais XXXX et moi on s'est beaucoup rapprochés en ce moment... (elle a fait une gueule vous pouvez pas savoir) Et on s'est tellement rapprochés qu'on a fin i par sortir ensemble je sais pas comment... ( ce qui est tout a fait faux ca faisait 3 mois que j'étais très amoureux de lui)"
Puis comme elle se taisait :- ca va pas?
-Non ca va c'est juste que je m'attendais à avoir des petits neveux....

Depuis ca se passe très bien... évidemment on n'en parle pas tellement mais je ne me cache pas devant elle ni devant son copain. Elle m'a soutenu durant la rupture, après que je lui ait présenté mon copain.
Le copain de ma soeur a découvert ca lui en me voyant enlacer sans retenu mon copain ^^" un peu choc quand meme

Pour mes parents J'attend d'avoir une relation très sérieuse avec un mec pour leur dire... Mais je me demande comment ca va se passer...
——

AndyP

2 post | rank 2

3 août 2009 à 09:56

Bah, pour moi, y'as mes ami(e)s qui connaissent ma "condition" comme ma best dit XD La dite best étant bi, quand j'ai commencé à m'appercevoir que je flashais sur le best gay de ma soeur (on prend ce qu'il y a, hein XD), bah j'ai été lui en parler. Conversation msn qui a durée plusieurs mois, blablabla. Je savais plus ou j'en étais, je trainais avec Gab' (mon copain et accessoirement le best de ma soeur ). Donc, je vous épargne les détails, elle (ma best) a finit par me dire que j'étais gay. Non j'avais pas remarqué Ensuite, c'est venu naturellement vers mes autres amis, ils ont tous bien pris la nouvelle, certaines le savaient déjà. Intuition féminine XD Ça c'est pour le coming-out avec les amis.

Celui de mes vieux maintenant....

Bah, j'leur ai pas dit, mais je crois qu'ils s'en doutent. C'est comme pour Adam Lambert : c'est assez évident XD Je me maquille, je suis emo, j'écoute des séries télévisées "pour filles", ma fierté vestimentaire c'est des bretelles noires avec imprimé de signe de paix aux couleurs du Gay Flag et tu touche à mes cheveux t'es mort XD Et puis, t'as ma mère qui vient foutre son nez dans mon sac d'école, soi-disant pour faire le ménage, et qui est tombée sur une feuille lignée... Hum... remplie du prénom de mon copain... Uu' (Pour ma défense : Je déteste les cours d'histoire, (non mais qu'est-ce que c'est chiant et inutile de savoir que la France a envahit le Canada en premier et que l'Angleterre voulait le territoire donc ils les ont battu à platte couture sur les plaines d'Abraham ouais, j'déteste mais j'assure XD)et donc, du coup, j'fout rien et je griffonne. Uu') Et vu que mon mec s'appelle Gabriel, pas de L-E, c'était plutôt évident XD Et Mon père, bah lui il le sait pas et je m'en fiche un peu (BEAUCOUP XD)

Donc si c'était à refaire, bah au lieu que ma mère tombe sur la charmante feuille (j'devrais la faire encadrer... XD), j'lui dirais à la place XD Tant qu'à y être, j'amènerais mon homme chez mon père et je m'arrangerais pour qu'il nous trouve dans une position plus que compromettante, moi et lui... Histoire de lui faire faire un choc émotionel... L'espoir fait vivre XD
——

Hook me up, anywhere is good enough, HOOK ME UP

missdestroy21

7 post | rank 3

5 mai 2011 à 18:53

Oh mon coming-out était pire que affreux . Si c'etait a refaire je ne l'ourais meme pas dit .
pour mes amies : ils mon tous lacher! heuresement que d'autres etait la pour me reconforter , et mon meilleur ami (homophobe) la très bien pris a ma plus grande
joie :D donc ses un bien pour un mal =)
meme si defois sa me fait des critique et insultes au bahut .

mes parents : AFFREUX ! ils était sur le point de divorcée et je leur et dit comme une idiote a se moment la , en premier ma mere qui ne me parler plus du tout pendant 2 mois , apres mon pere sans douter . Puis ...lui qui ne me parle JAMAIS et qui nest Jamais a la maison et bien sa ma fait bizare qu'il comprenne mais on dirai que depuis tout ce temps (les vacance dete 2010) ils ne sen souvient plus il croit que cetait une passade. pour ma mere elle le sais !!!!! mais n'en parle pas elle essay de se convaincre que je ne le suis pas et ma foutu dehors quand jlui et dit XD super (y)
defois ses a la personne auquel on a le plus peur de lui dire qui reagi le mieux . mais apres qui ne sen rapel plus --'
——

vivre l'instant présent , demain et un autres jours.

Rédigé par Loeliah

Loeliah

4 post | rank 2

8 février 2015 à 17:27

Je l'ai fait à 12 ans, si je pouvais le refaire j'aurais attendue pour le dire plus tard. Mais garder un secret comme celui là c pas facile alors je ne sais pas !!!!
——

Carpe diem

1 2 3 4

répondre

Recherche rapide


fille garçon célibataire
Code Postal:

plus d'options

La phrase du jour !

Les sourires d'un jour sont les pleurs de demain.

Propose ta phrase - Vote

Ton horoscope du jour

T'es pas du genre à te faire traiter de tapette alors c'est pas aujourd'hui que tu vas commencer !

Autres signes

sexualité jeunes - témoignages - articles - rencontres jeunes gay - forum - horoscope gay - contact
trouver une association gay en France - site de rencontres tolérant