CONNEXION

INSCRIPTION

créer un compte

rapide et gratuit !

Nouveautés en préparation ajoute glapatsnap sur ton snapchat !

Rejoins Glapatate sur Twitter Rejoins Glapatate sur Snapchat Rejoins Glapatate sur Facebook

connexion

annuler

Ce site utilise des cookies pour une navigation optimale et des cookies tiers pour une expérience personnalisée.

Rédigé par n0m00n

n0m00n

4 post | rank 3

Homophobie à l'école.

18 mai 2010 à 17:50
Ca, c'est un sujet très actuel. Comme tous ceux qui sont allés sur mon profil le savent, m'assumer c'est pas vraiment à l'ordre du jour. Pourtant, je ne sais pour quelles raisons, des rumeurs folles ont courues à mon sujet. C'est étonnant d'apprendre des choses sur soi tous les jours en arrivant au collège (puisque que ça a commencé là-bas.) J'apprenais que j'avais embrassé mon meilleur ami dans la cour, qu'on avait eu des relations physiques dans une classe...

Et ça me valait des insultes, des moqueries, des chuchotements continus sur mon passage... Et ça allait jusqu'aux coups, parfois. Me pousser dans les escaliers et me regarder dégringoler, me cracher dessus... Ca m'aidait pas à assumer, mais tout le monde disait que le lycée serait plus ouvert.

Bingo! Première année de lycée, je quitte la ville où j'allais en cours avant, justement pour ne pas revivre cet enfer. Je connais 8 personnes à tout casser à la rentrée. Je me fais de nouveaux amis. Enfin un surtout. Et puis une semaine plus tard, je suis dans la cour et les gens nous regardent en criant "sales tapettes" et autres. Et voilà, c'est reparti. Pourtant personne ne sait que je suis gay. Ca m'a permis de me mettre en couple avec ce garçon, ça c'est sûr. Pas tout de suite, mais au fur et à mesure. On devait rester proche pour supporter ce comportement.

Mais le pire est peut-être de la part des dirigeants du lycée. Au début, quand nous n'étions pas ensemble, et bien ils sanctionnaient les élèves. Enfin ils leur disaient d'arrêter simplement. Mais depuis que l'information de notre couple a filtré parmi les hautes sphères, c'est notre faute. C'est nous qui avons un comportement indécent. Il faut savoir qu'on ne se prend même pas la main dans la cour, par peur de se faire insulter ou frapper. Rien, pas un contact. On reste juste l'un à côté de l'autre. Mais aussi avec nos amis. A chaque fois qu'on va dire qu'un/e autre élève nous jette des choses dessus (canette, sacs, compas) c'est notre faute et l'élève n'a rien.

On a donc pris notre courage à deux mains, et à la rentrée prochaine, avec accord du sous directeur, on va créer une association lycéenne. Contre l'homophobie. Je ne sais pas si ça va durer longtemps, ni comment je vais le vivre à cause de mon petit problème par rapport à ça. il faut aussi que je cache ça à mes parents, alors que je suis le fondateur principal et que l'idée vient de moi.

Alors, c'est une bonne idée?
Et puis, vous avez déjà été victime d'homophobie à l'école, vous?
(Que ça soit à cause d'une rumeur ou d'un couple...)
Dites moi qu'il n'y a pas qu'ici que c'est comme ça!

Peut-être que les gens devraient faire plus attention au comportement de leurs enfants à l'école. Ou qu'on devrait en parler plus. C'est inconcevable qu'au 21ème siècle on fasse encore la chasse aux homos. Toute cette homophobie dans les lieux scolaires me fait vraiment peur pour l'avenir.
——

Oderint dum metuant.

12 >>

Rédigé par Peregrin

Peregrin

3 post | rank 3

1 août 2008 à 15:07

Ca m'étonne pas qu'au collège c'était la merde.
En revanche au lycée c'est décevant ! Je ne pense pas que ce soit comme ça que chez toi bien au contraire. Mais chez moi ça va, en terminale une des personnes qui le savait pour moi (je sais pas qui) à diffusé l'info et rapidement ça s'est su mais personne ne m'en a jamais parlé ni quoi que ce soit donc aucun problème par la suite !
Je te dis ça pour te donner un peu d'espoir...
Par contre si les dirigents ne font rien c'est simplement car ils sont contre l'homosexualité, du coup, les homophobes du lycée en profitent ! Enfin je suppose.

Quant à l'asso que tu veux faire, c'est toujours une bonne idée, d'autant plus que personne n'en parle jamais à l'école !! Je te souhaite qu'elle fonctionne, finalement les homophobes sont une minorité, où que ce soit et cela pourrait faire changer la mentalité.

Pour finir, je pense moi aussi que le problème principal vient de l'éducation. Les gosses reproduisent généralement ce qu'ils apprennent à la maison... Alors en voyant une autre façon de penser en dehors, cela peut changer les idéos. Enfin je pense.
Bon courage et bonne chance pour ton asso !
——

Si tu veux la paix prépares la guerre

Rédigé par Angelicprisoner

Angelicprisoner

1 post | rank 3

26 août 2008 à 22:06

Bon bah moi j'attaque ma deuxième année de lycée et tout le monde est au courant pour moi. Je n'ai jamais eus de problème juste des p'tites plaisanteries pas méchantes.
En lisant ton post j'ai été très étonné parce que le lycée c'est une autre mentalité que le collége et franchement je sais pas quoi te dire ...
——

Blabla toujours blabla

Rédigé par YUMii

YUMii

1 post | rank 3

29 août 2008 à 13:05

Je fus confrontée pendant mes 2 années passées à une classe de filles seulement, toutes plus homophobes les unes que les autres. Je les écoutais et la fermais. Dorénavant je ne veux plus me cacher. Beaucoup ont été choquées ou dégoûtées. Cela m'importe peu car les personnes qui comptaient le plus pour moi, ce que l'on peut également appeller "AMiES" l'ont acceptées et au contraire m'ont affirmé que tout ce qui compte est que je vive heureuse une histoire avec une personne qui me convient ;-)
——

[JE SUiS & JE RESTE UN V. SUCKER!]

Rédigé par FAQ2QAF

FAQ2QAF

10 post | rank 3

1 septembre 2008 à 18:22

Ecoeurant. Tout simplement écoeurant. De la part du collège, plus rien ne m'étonne, j'y ai vécu un enfer sans que personne (ni moi-même encore) sache que j'étais gay. Mais au lycée, c'est plus bizarre. Les personnes auxquelles je l'avais dit l'avaient toutes très bien pris (en même temps seuls mes amis les plus proches étaient au courant, cf un com sur le co que j'ai fait). Et depuis le bac, tout le monde en prépa et maintenant dans ma promo est au courant, et personne ne m'a jamais fait chier. Je dois vraiment avoir du bol... ou toi pas.

Quoi que peut-être que ce n'est pas de la chance. Vois-tu, il y a une chose que j'ai apprise: les chiens n'attaquent que ceux qui en ont peur. Si tu ne t'assumes pas, tu génères de la peur autour de toi. Si tu t'assumes pleinement, je pense que tu devrais calmer certaines ardeurs. Mais si tu en as trop peur, commence par en parler à tes parents. Pourquoi créer une assoce contre l'homophobie si tes propres parents ne savent pas qui tu es? Et d'une: se faire accepter des autres commence par s'accepter soi-même, et de deux, je pense que tes parents tireraient une drôle de tronche, s'ils découvraient le pot aux roses sans que tu n'aies rien dit. C'est stupide. Et troisièmement, tu te sentiras beacoup plus fort avec le soutien de tes parents. Tu vis déjà un calvaire, alors ne vas pas te rajouter le fardeau du silence, qui est de très loin le plus écrasant, crois-moi.

Sinon, il y a la possibilité de rejoindre une assoce gay de ta région, pour t'aider moralement et pour savoir quoi faire. Ils pourront même t'aider dans ton initiative.

En un mot, ne reste pas seul.
——

Rédigé par Cappie

Cappie

2 post | rank 3

14 septembre 2008 à 10:45

Gnuh l'homophobie à l'école. bah tous simplement il faut ignorer c'est plus intelligent que de répondre. Ce qui fait le plus mal c'est l'avis des amis les plus proches. Certains du jour au lendemain nous laisse parce que ils peuvent pas accepté une homosexualité. C'est la seule chose que j'ai jamais compris. Homo ou pas je reste la même >
——

Vous croyez que tout arrive pour une raison... Quand vous fermez vos yeux, vous voyez l'avenir... Et si vous pourriez vous échapper de votre passé... Pourriez-vous être prêt pour l'aventure suivante ? ...

Rédigé par rainbowsmile

rainbowsmile

1 post | rank 3

16 septembre 2008 à 17:46

Ca me dégoute de plus en plus.

Personnellement, je n'ai jamais trop été confrontée à l'homophobie scolaire..Mis à part un peu au collège mais mes meilleurs amis m'ont toujours accepté & c'est ce qui m'a beaucoup aidé..J'ai eu cette chance d'être bien entourée. L'année dernière, en 1ère, j'ai pris une pote dans les bras (je dis bien une pote et le directeur a cru qu'on s'était embrassées. La CPE est venue nous voir, elle nous a exposé les faits et nous nous sommes vite expliquées. Seulement voila, le directeur étant convaincu de ses 'visions' mdr! Le message a vite tourné entre les membres du personnel (hum donc CPE , direction , surveillants , femmes de ménage mdr..bref la totale) et bien sûr chez les élèves (lycée catholique je précise..La religion n'y est pas primordiale mais la population est assez "fixé" sur le sujet.) Le lendemain, j'ai flippé :o totalement..Les pions me regardaient, pour certains en souriant, d'autres en me dévisageant, alors que, je me répète, il n'y avait strictement RIEN EU. Les profs aussi sont différents mais c'est + des regards curieux..Ou le peu qu'on parle de la tolérance ou des femmes en général j'ai le droit à des "tapages de fixe" mdr ! Mais rien de méchant (loin de là même) Et au final, mis à part des regards, je n'ai rien eu..Peut-être quelques réflexions mais la solution : L'ignorance :D Même si au début ca fait mal..Je pense que c'est ce qui faut faire. Ensuite c'est clair que si ça ne s'arrête pas, et que ça passe à la violence physique faut en parler..Mais gardez la tête haute SURTOUT. Et hum perso j'arrive sans problème à m'assumer avec les amis, ou des gens de "passage" mais dans le lycée j'évite...Il y a des homophobes partout & vlà notre société......pf.
——

Rédigé par Loveuze35

Loveuze35

2 post | rank 3

11 mars 2009 à 22:05

moi j'ai pas vraiment connu l 'homophobie a part quelque insultes lancées par certains mecs mais j'ai toujours trouvé un phrase pour avoir le dernier mot par contre j'ai connu des personnes de ma classe qui me disaient qu'ils acceptaient or dès que je prenait un ami dans mes bras (qui lui est gay) ils disaient toujours que l'on étaient ensemble au bout d'un moment c'est énervant surtout quand ils disaient cela devant son copain ou ma copine qui sont très jaloux et nous faisaient une scene a chaque fois
——

Rédigé par cassiemodel

cassiemodel

2 post | rank 3

20 juillet 2009 à 01:52

je tourve que si la mentalite de sgens ne change deja pas a lecole alors elle ne changeras jamais ils ne comprene pas ce pourquoi nous n'avons pas la meme orientation sexuelle que eux . ou deofi sil poisent de skestion genre c ki ki a choisi que tu soi lesbienne ? ou alors ptn ta pas honte tu devrai aller te faire tuer pour ne pas etre hetero
vive la mentaliter de sjeunes d emtnt
——

homo & hetero = tous egaux

1 2

répondre

Recherche rapide


fille garçon célibataire
Code Postal:

plus d'options

La phrase du jour !

Le bonheur est comme l'écho : il vous répond : mais il ne vient pas.

Propose ta phrase - Vote

Ton horoscope du jour

Tchou tchou tchou bidouahh ! C'est ta philosophie aujourd'hui, tu as la niaque, tu pètes le feu !

Autres signes

sexualité jeunes - témoignages - articles - rencontres jeunes gay - forum - horoscope gay - contact
trouver une association gay en France - site de rencontres tolérant